Notre-Dame pendant le confinement

MESURES SANITAIRES                  (actualisées le mardi 17 mars à 12h00)

Chers amis,

Compte tenu de la situation sanitaire de la France et des décisions prises par les pouvoirs publics, le diocèse de Versailles a décidé les mesures ci-dessous. Pour ce qui nous concerne tous jusqu’à nouvel ordre, en voici le résumé :

  • les messes dominicales et les messes de semaines sont suspendues. Les autres liturgies aussi.
  • tous les rassemblements et les réunions non urgents (à l’appréciation du curé) sont annulés ou reportés. Cela concerne aussi les baptêmes et les mariages. A part pour les baptêmes en cas d’urgence
  • il n’y a plus d’activités pour les enfants et les jeunes quelle que soit la taille de leurs réunions habituelles (catéchisme, aumônerie, servants d’autel…)

En revanche demeurent :

  • l’ouverture de l’église chaque jour de 10h à 16h sauf le lundi pour l’accès individuel de ceux qui le désirent (la chapelle du Sacré Cœur est fermée)
  • les enterrements à condition que l’assemblée ne dépasse pas 20 personnes. Aux personnes à risques, en particulier les personnes de plus de 70 ans, il est demandé de rester chez elles
  • Le secrétariat est accessible par téléphone au 01 30 97 69 70  ou au 06 77 91 79 61. En cas de nécessité, les prêtres peuvent être contactés à ces mêmes numéros

Ces mesures nous prennent un peu de court même si d’autres diocèses en avaient déjà pris de semblables avant nous. Elles nous bouleversent aussi tant il est vrai que le rassemblement dominical est le fil conducteur de notre vie chrétienne. Nous les suivrons pourtant de bon cœur en pensant à l’enjeu qui les justifie de protéger les personnes les plus fragiles et d’en finir avec cette épreuve qui touche toute la société et tous les pays.

Nous garderons le contact : spirituellement par la prière et concrètement par le biais de « Paroissiales » et du site internet. La conférence des évêques suggère aussi de recourir aux médias catholiques : la messe télévisée en particulier. Les jours qui viennent nous inspireront sûrement des idées nouvelles, mais avec la difficulté de devoir exclure les rassemblements.

Garder le cap de l’espérance et de la confiance, pour le monde et pour nous-mêmes : voici un défi original en ce Carême 2020 !     

Père Pierre Delort-Laval

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.